Open/Close Menu Alain Daniélou Site officiel

Le Polythéisme HindouEditions Buchet-Chastel, Corrêa Paris 1960, 1975, 1982.

NOUVELLE EDITION :
Editions du Rocher sous le titre “Mythes et Dieux de l’Inde”, 1992, 1994.

Mythes et dieux de l’Inde est un ouvrage qui fait le point sur le polythéisme hindou. Ecrit au retour de Daniélou en Europe, il est le fruit de vingt-cinq années d’observation et d’étude de la société et de la religion hindoue.
La particularité de l’Inde est d’avoir su préserver les fondements de sa culture et de sa civilisation contre les envahisseurs de toute époque. Que ce soit les Musulmans, les Chrétiens, les colons anglais… la structure sociale hindoue, intimement liée à sa religion, a perduré. De ce fait, si l’Occident veut comprendre les origines de sa propre civilisation, il se tourne naturellement vers l’Inde, dont les pratiques et croyances sont affiliées au monde occidental ancien. Dionysos et Shiva représentent le même dieu, l’école des sceptiques de la Grèce antique est fondée sur le Jaïnisme, courant athée de l’hindouisme.

Le fait même de parler d’athéisme dans le domaine religieux peut paraître contradictoire à un lecteur occidental. Pour un hindou, il n’en est rien, car le terme « religion » ne recouvre absolument pas le même sens. La religion permet de comprendre le monde, d’approcher l’insaisissable, sans pour autant prétendre tout expliquer. Ceci implique l’absence de dogmes et la coexistence de plusieurs courants dans l’hindouisme. Le shivaïsme primitif, d’abord considéré comme une religion démoniaque, a été ensuite intégré au védisme, apporté en Inde par les Aryens nordiques.
L’auteur n’a pas cherché dans cet ouvrage à démêler les origines de ce qui fonde l’hindouisme aujourd’hui, mais propose une présentation des mythes et dieux de l’Inde. Ouvrage de référence, exhaustif et facile d’utilisation, c’est sans doute un des livres les plus connus d’Alain Daniélou, et le plus traduit. Son intérêt réside aussi dans le point de vue de l’auteur, qui porte un regard « décillé » sur l’Occident, après son long séjour en Inde, qui lui permet d’établir des parallèles inédits et riches de suggestions. Ainsi explique-t-il dans son avant- propos que les êtres les plus religieux en occident du point de vue hindou sont les scientifiques, et que la seule pensée occidentale qui se rapproche aujourd’hui du monde hindou se trouve dans les domaines des mathématiques, de la cybernétique et de la biologie.

«On trouvera dans cette œuvre magistrale toute la pensée philosophique et religieuse de l’Inde, un message de tolérance et d’intelligence, ce message même de l’Hindouisme», Connaissance du Monde, août 1981.


© FIND Foundation

design: Takk.studio - development: Archipel Studios

error: Content is protected / Contenu protégé