L’art est sans doute ce qui importait le plus à Alain Daniélou, dans le sens où toute chose, connaissance, objet, pensée… doit être esthétique pour avoir de la valeur. Ainsi, loin de s’opposer, éthique : morale – esthétique : beauté – et épistémologie : sciences – sont inséparables. De même, ses livres mêlent ces trois domaines, ce qui explique que toute tentative de classification des livres de Daniélou est sujette à caution. La nôtre n’échappe pas à ce paradoxe. Aussi, aurions-nous pu faire figurer dans certaines rubriques des ouvrages qui sont classés ailleurs. Certaines rubriques auraient pu être ajoutées ; nous avons notamment pensé à faire une rubrique consacrée aux traductions, qui sont suffisamment nombreuses.
Ecrivain multiforme, Alain Daniélou a abordé des domaines très divers, tels que la danse, la musique, l’architecture, les questions d’histoire, de société, de religion… La frontière est ténue et les passerelles nombreuses. Présenter les différentes facettes d’Alain Daniélou à travers ses ouvrages est l’objectif de cette rubrique où « Le chemin du labyrinthe » mène souvent en Inde, sa terre d’élection, mais aussi sur la route entre Orient et Occident.

Inde


VOIR TOUT