Open/Close Menu Alain Daniélou Site officiel

19 Février 1985

Chez Alain Daniélou, avec Jacques Cloarec et un jeune antiquaire allemand, race rare. Alain, octogénaire, ressemble de plus en plus à un aimable saurien, légèrement assoupi dans son marigot. Mais quand il en émerge, l’esprit est vif, et critique. Il estime, en particulier, que la démocratie aux Indes est une faribole…

J’aime l’atmosphère de cet appartement moderne, sans originalité, où des bribes de souvenirs indiens se mélangent à du Lévitan cossu. L’hôte y transporte de Rome, où il réside le plus souvent, un style d’avant-guerre. Le valet de chambre est impeccable, la chère exquise, et survit ici le raffinement des exilés volontaires, esthètes anglais le plus souvent, qui peuplaient l’Italie de James et de Berenson. Délicieusement hors d’époque.

Avec une note cocasse, pourtant : l’honorable gentleman porte au cou un mignon petit phallus en or…

Traduction : Matthieu Galey.

Date : 1989

Source : Grasset – Journal 1974-1986


© FIND Foundation

design: Takk.studio - development: Archipel Studios

error: Content is protected / Contenu protégé