Open/Close Menu Alain Daniélou Site officiel

Il n’existe personne qui, plus qu’Alain Daniélou, mérite de recevoir le prix de la musique Unesco/CIM.

Depuis que je suis en contact avec cette organisation musicale – sinon toujours harmonieuse – c’est pour une grande part grâce à la brillante intelligence et à la chaleur humaine d’Alain Daniélou que nous avons commencé à nous comprendre les uns les autres. Dans sa recherche des liens subtils et souvent secrets qui nous lient et unissent nos cultures en apparence divergentes dans une même humanité, c’est lui qui, plus que personne, grâce à ses dons d’enthousiasme ardent et de communication, nous a fourni beaucoup des éléments de compréhension mutuelle qui nous ont rapprochés les uns des autres.

S’adaptant d’abord aux antiques modes de vie de l’Inde, un pays qu’il affectionne particulièrement, Alain Daniélou s’est peu à peu élevé jusqu’aux sphères les plus hautes de la pensée et de l’action. Par le travail de recherche de ses années de jeunesse, puis à travers les Instituts d’Études comparatives de la Musique qu’il a créés à Berlin et à Venise, il a su nous donner, à nous musiciens ordinaires, une largeur de vision qui dépasse de beaucoup celle à laquelle nous aurions normalement eu accès. Si la musique est aujourd’hui reconnue comme une valeur essentielle de toute culture et une discipline universelle, c’est dans une grande mesure grâce à Alain Daniélou et à sa vie dédiée au monde des sons et à ceux qui les produisent.

En mon nom, au nom de mes collègues assemblés ici et au nom de milliers de musiciens du monde entier, je remercie Alain Daniélou pour les dons inestimables qu’il a su apporter à nos esprits et à nos coeurs.

Date : Budapest le 1er octobre 1981

Source : Allocution de Yehudi Menuhin à l’occasion de la remise à Alain Daniélou du prix de la musique UNESCO/CIM


© FIND Foundation

design: Takk.studio - development: Archipel Studios

error: Content is protected / Contenu protégé